Accueil Non classé « My two daddies », le handicap s’affiche au cinéma

« My two daddies », le handicap s’affiche au cinéma

2 min de lecture
0
0
493

Après le succès de « La famille Bélier » abordant la question de la différence et de la surdité, voici « My two daddies », un long-métrage dans lequel les sujets de l’homoparentalité et de la trisomie 21 sont abordés.

Sorti en salle depuis le 7 janvier, « My two daddies » se passe dans les années 80. Rudy et Paul se rencontrent et tombent éperdument amoureux. Aux prémices de leur relation, survient un événement inattendu : ils souhaitent recueillir Marco, jeune handicapé malmené par sa mère toxicomane. C’est alors qu’une lutte sans pareil commence. Les deux hommes doivent faire face à la société et à la justice pour pouvoir continuer à éduquer et à prendre soin du garçon.

Pour la réalisation de son film, Travis Fine s’est inspiré d’une histoire vraie. Il met en image un scénario de plus de 30 ans, rédigé à l’époque par George Arthur Bloom. Les thèmes évoqués sont forts : l’image que l’on se fait de la famille, les droits à l’adoption des personnes homosexuelles, la façon dont les personnes en situation de handicap sont considérées… Autant de sujets encore très actuels et qui créent des émules, notamment en France.

Pour ceux qui se laisseront tenter, attendez-vous à un film à la fois doux, amer et chargé d’émotions.

Charger plus d'articles dans  Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi

Littérature  : «  L’effet Louise  », un combat face à la trisomie 21

Caroline Boudet est la maman de Louise, petite puce porteuse du chromosome 21. Dans son ou…